1 novembre 2008

Un début de stratégie européenne

Posted in Élections européennes tagged , , , , à 5:58 par ludovict

Lu sur le site de Philippe Juvin, l’article que le Figaro lui avait consacré le 24 octobre à l’occasion de l’annonce qu’il a faite de vouloir être tête de liste aux prochaines élections européennes en juin 2009.

Plusieurs éléments très intéressants: déjà l’Élysée songe aux élections européennes (à défaut de l’UMP, c’est plutôt bon signe…), ensuite il y a la volonté de Nicolas Sarkozy de renouveler les visages et de promouvoir de nouveaux visages.

Attention cependant à ne pas promouvoir pour promouvoir car s’il y a des gens compétents à Strasbourg qui veulent un nouveau mandat, il ne faut pas les en empêcher, quitte à leur fournir un staff avec des nouveaux visages. Mais là où il ne faut pas hésiter c’est à interdire à ceux qui n’ont rien fait de continuer à ne rien faire.

L’Europe souffre des élus qui considèrent un mandat européen comme un temps d’attente ou une position de repli par rapport à un mandat national. C’est faux! La plupart du travail législatif européen est bien plus important que le travail législatif national au sens où il prédomine, s’applique à un très grand nombre (420 millions de personnes, ce n’est pas rien) et dans 27 pays. Il est impossible de considérer un tel devoir comme une simple antichambre au travail national.

Bien entendu les médias français sont moins gourmands d’images de Strasbourg que de Paris. À charge pour des personnalités charismatiques nouvelles de faire changer les choses et de présenter à notre pays une nouvelle images des 27. Cela passe par un unique mandat où toutes les forces sont dirigées vers l’Europe et le travail européen. Hors de question de briser l’élan de l’Europe à cause d’intérêts personnels mis en avant inutilement au détriment d’une présence constante dans l’Hémicycle et dans les commissions!

Encore une fois tout se conjugue pourdonner une image positive de l’Europe et de la nécessité de participer à ces élections. La crise financière a prouvé l’utilité de l’Union. Il suffit de commencer par là pour expliquer en quoi les parlementaires européens ont une vrai capacité de changement, voire mieux de prise de décision concrète, plus importante que les collègues de Paris.

L’élection européenne sera dure au sens où beaucoup de parti vont vouloir y aller (principalement pour récolleter un ou deux sièges et survivre financièrement) et où donc l’UMP peut vite apparaître comme débordée. Mais la réponse se trouve dans les tête de listes choisies (compétentes mais nouvelles) et dans la façon dont la campagne est menée.

Ça va être passionnant et il me semble qu’un bon élément commence à se manifester dans la personne de Philippe Juvin.

Vous avez repéré d’autres candidats UMP prêts à se lancer dans la bataille? Signalez-les moi!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :